Home > L'Equateur > Andes

ANDES d'Equateur

Les Andes se situent au centre du pays et le traversent du nord au sud, d’Ibarra à Loja. Elles offrent un cadre idéal pour une randonnée en Equateur et pour les visites culturelles grâce aux communautés indiennes, aux traces de la civilisation Inca et au riche passé colonial.
Deux cordillères la composent, peuplées par de nombreux volcans tapissés par des terres agricoles colorées et pittoresques. Ces-derniers forment la particularité des Andes d’Equateur. Voyage et séjour sur un territoire hautement volcanique, c'est ce que vous propose ITK, le spécialiste du trek dans la Cordillère des Andes.

Nature des Andes d'Equateur

L’Equateur possède de nombreuses aires protégées. Ce phénomène de protection et de conservation de la biodiversité d’Equateur est gravé dans le marbre depuis 2008, date à laquelle le pays a inscrit dans sa constitution le « Système National des Aires Protégées » (art. 405).

Les Andes d’Equateur restent très sauvages. C’est le paradis du silence, des paysages verdoyants et spectaculaires à décourvir lors d'une randonnée en Equateur. La région des Andes est marquée par 40 volcans majeurs. Sur les pentes des volcans se glissent des terres colorées par les différentes cultures et des lagunes se sont créees encerclées par les hauts sommets.
Les Andes abritent des espèces animales typiques et symboliques telles que le lamas, la vigogne et le condor que vous pouvez admirer lors d'un trek dans la Cordillère des Andes.


Parcs Nationaux et Réserves Naturelles

Dans les Andes, l’Equateur compte 17 aires protégées, dont les principales sont :


Parc Cajas

Parc National Cajas


Le Parc National Cajas est une aire protégée très sauvage. Si vous aimez la randonnée, vous adorerez faire un trek au milieu des 235 lagunes que le Parc Cajas dénombre ...>>

Parc Cotopaxi en Equateur, une merveille!

Parc National Cotopaxi


Le Parc National Cotopaxi est le site naturel en Equateur qui accueille le plus de visiteurs chaque année. C'est aussi l'un des plus beaux lieux d'Equateur ...>>

réserve d'Equateur Antisana

Réserve Antisana


Pour un trekking en Equateur, la réserve Antisana est le meilleur site possible. Il s'agit, de plus, de l'un es endroits privilégiés en Equateur pour observer les condors. Il faudra partir pour cela en trek ...>>

la sauvage réserve Chimborazo

Réserve Chimborazo


La Réserve Chimborazo abrite le plus haut sommet d'Equateur (le volcan Chimborazo qui culmine à 6310m) et de nombreuses communautés indiennes ...>>

Les lagunes d'Equateur

De nombreuses lagunes serpentent le territoire équatorien. Là encore, la liste n’est pas exhaustive.

1/ Lagune Quilotoa :

La lagune Quilotoa est la plus spectaculaire des lagunes présentes en Equateur. Située à 3900m d’altitude et formée dans le cratère d’un volcan éteint, cette magnifique lagune propose une couleur incroyable proche du vert turquoise à découvrir lors d’un trek en Amérique du Sud. Le tour, vertigineux mais accessible à tous, est possible en 5 heures de marche.

Possibilité de descendre jusqu’à la lagune simplement, ou bien d’observer du « mirador » ses belles couleurs.

Pour s’y rendre : 2h30 du Parc Cotopaxi (direction ouest)

2/ Lagune Cuicocha :

La très jolie lagune de Cuicocha (3050m) – Equateur – est surplombée par le volcan Cotacachi (4944m). Formée par une éruption volcanique qui a provoqué l’effondrement du sol, lalagune Cuicocha fait plus de 200m de profondeur. En son centre se trouvent deux petites îles qui sont, en réalité, deux dômes volcaniques.
Le tour, accessible à tous, est possible en 3h30 de randonnée en Equateur. Mais, lors de votre voyage en Equateur, une simple visite et observation peut valoir la peine !

Pour s’y rendre : 20mn d’Otavalo (direction nord-ouest) / 2h de Quito (direction nord)

La culture en Equateur

Deux époques ont marqué l’histoire des Andes équatoriennes : l’empire Inca et la colonisation espagnole. Les sites et lieux à visiter sont évidemment marqués par l’histoire d’Equateur. La rencontre avec les peuples indigènes est également une des richesses de l’Equateur.

Les sites incas d'Equateur

1/ Ingapirca en Equateur:

Plus grand site archéologique Inca d’Equateur, Ingapirca fut un lieu où s’exerçait l’influence des Cañaris, des amérindiens qui vivaient autrefois sur ces terres – ils n’ont laissé que peu de traces-, et celle des Incas qui s’y installèrent plus tard. Le site est très bien préservé comme en témoigne son temple du soleil encore presque intact. Charles Marie de La Condamine décrit, par ailleurs, ce site incroyable dès 1739.

Pour s’y rendre : 1h15 de Cuenca (direction nord)

2/ Pyramides de Cochasqui en Equateur:

Ce site pré-Inca d’Equateur contient 15 pyramides tronquées construites entre 950 et 1550 après J-C. Bien que seules les bases des pyramides soient encore visibles, Cochasqui – Equateur – n’en demeure pas moins intéressant. En effet, selon la majorité des archéologues, Cochasqui fut le centre des cérémonies ayant lieu dans toute la partie nord de l’Equateur avant la conquête Inca.

Pour s’y rendre : 1h de Quito (direction nord)

3/ Rumicucho – Equateur:

Ce site pré-colombien construit vers 500 avant J-C était utilisé pour les cérémonies des équinoxes, la « forteresse » étant située tout près de la ligne équatoriale. Depuis le site, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur la ville de Quito.

Pour s’y rendre : 1h de Quito (direction nord)

Villes coloniales d’Equateur

1/ Quito, Capitale d'Equateur

Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Quito – Equateur – est une ville pleine de saveurs. Les bâtiments coloniaux datant de l’époque des « Conquistadores » sont abondants, comme le prouvent les 86 églises en son sein. Les possibilités de visites sont nombreuses lors de votre circuit / séjour.

Ci-dessous, les principaux endroits à visiter. La liste est loin d’être exhaustive.

- Plaza de la Independencia

Située au cœur de la ville coloniale équatorienne, vous aurez la possibilité de visiter la Cathédrale et d’observer le « Palacio de Gobierno » (palais présidentiel).

- La Compañia

L’église « la Compañia » est certainement la plus jolie église de Quito – Equateur –. Les sculptures sont impressionnantes et d’une grande finesse. L’intérieur est couvert d’or.

- Plaza San Francisco

La Plaza San Francisco est une des plus imposantes places du Quito colonial. Elle est magnifiquement éclairée la nuit. A visiter : l’Eglise San Francisco (première église construite à Quito en 1553).

- Plaza Santo Domingo

En son centre s’élève une statue du Mariscal Sucre. Vous pourrez notamment visiter l’église Santo Domingo, construite au 17ème siècle.

- Panecillo

De cette colline qui surplombe Quito, une impressionnante statue de la Vierge de Quito se dresse. Une vue imprenable sur Quito !

- Rue La Ronda

Une des plus vieilles rues de Quito – Equateur –, La Ronda est une rue étroite bordée par des maisons et bâtiments coloniaux du 17ème siècle. C’est l’endroit idéal si l’on souhaite jouir d’une ambiance chaleureuse et authentique. La rue est souvent animée le soir.

- Musées

De nombreux musées sont présents à Quito. Les plus intéressants, selon votre agence ITK voyage, sont le musée del Banco Central et le Musée Guayasamín – célèbre peintre Equatorien –.

2/ Cuenca, plus belle ville d'Equateur :

Ville du sud de l’Equateur qui compte 420 000 habitants, Cuenca est certainement la plus jolie ville du pays. Le centre historique de Cuenca date du 16ème siècle et est également classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO. L’atmosphère est incroyable et, même si de nombreuses visites vous tendent les bras, vous apprécierez simplement de flâner à travers ses rues historiques et ses édifices coloniaux.

- El Sagrario

Place paisible marquant le centre de Cuenca –Equateur-, El Sagrario est encerclé par deux cathédrales : la Inmaculada construite en 1557 et la nouvelle cathédrale construite en 1885, impressionnante par sa grandeur et ses toits voutés de couleur bleue.

- Musée des cultures aborigènes

Petit musée situé près de la falaise de Cuenca – Equateur –, le musée des cultures aborigènes possède une collection de reliques inca et pré-colombiennes riches et atypiques.

- Rio Tomebamba

Longer et marcher près du Rio Tomebamba (rivière Tomebamba) est un réel plaisir. En direction du « El Barranco », vous observerez de très belles maisons coloniales qui dominent la rivière.

Haciendas d'Equateur

Voici l’un des attraits de l’Equateur. Ces anciennes exploitations agricoles sont surtout présentes dans las Andes équatoriennes près d’Otavalo, du Cotopaxi et de Baños. Certaines dates du 17ème siècle et sont d’une extraordinaire beauté. Il est, d’ailleurs, possible de dormir dans un lieu mythique.

Quelques exemples d’haciendas :
- Région d’Otavalo/Ibarra : Hacienda Pinsaqui / Hacienda Cusin / Hacienda Zuleta.
- Région de Cotopaxi: San Augustin de Callo / La Cienega
- Région de Baños: Hacienda Leito

Marchés indigènes d'Equateur

1/ Marché d'Otavalo en Equateur

C’est le plus grand et plus connu des marchés d’Equateur. Il a lieu tous les jours de la semaine, mais c’est le samedi qu’il est plus grandiose, lorsque la plupart des rues d’Otavalo sont consacrées à cet événement. Lieu idéal pour acheter des souvenirs à ses proches lors de votre voyage, il perd, néanmoins, un peu de son authenticité depuis quelques années… Victime de son succès !

Pour s’y rendre : 1h30 de Quito (direction nord)

2/ Marché de Saquisili en Equateur

A quelques kilomètres du Parc Cotopaxi – Equateur –, c’est une étape obligatoire pour tout circuit touristique passant dans la région un jeudi, seul jour d’ouverture du marché. La petite ville est alors totalement inondée par les marchands indigènes, de la vente de bêtes à l’artisanat local. Une étape dépaysante et authentique.

Pour s’y rendre : 30mn du Cotopaxi (direction sud)

3/ Marché de Zumbahua en Equateur

Zumbahua est l’un des marchés les plus typiques d’Equateur. Beaucoup plus petit que celui d’Otavalo ou de Saquisili, vous plongerez au cœur de la population indigène et de leurs bêtes tous les samedis matins.

Pour s’y rendre : 2h de Latacunga (direction ouest)

4/ Marché de Guamote en Equateur

Au contact de la population locale, vous observerez la vie du marché et du village de Guamote – Equateur – au rythme des ventes aux enchères. Les bêtes et les tissus rendent ce marché coloré authentique.

Pour s’y rendre : 45mn de Riobamba (direction sud)

Les communautés indigènes d'Equateur

L’Equateur est un des pays d’Amérique Latine où la population indigène est la plus présente et la plus active. De nombreuses communautés se sont regroupées pour accueillir les touristes lors de leur voyage / séjour d’une manière organisée, sans dénaturer l’authenticité des traditions et des coutumes.

1/ Région d’Otavalo : Runa Tupari

Communauté indigène située près d’Otavalo – Equateur – et créée par le premier maire indigène d’Equateur (ville de Cotacachi), Runa Tupari vous emmènera à la découverte de l’artisanat et des traditions locales à travers 5 villages ruraux.
Plusieurs circuits sont possibles avec ou sans nuit sur place (de 1 jour à 5 jours).

2/ Région de Chimborazo

Visitez des communautés typiques vivant sur les pentes du volcan Chimborazo (ou dans les alentours) en compagnie de lamas. Leurs ressources proviennent essentiellement de l’agriculture et de l’élevage. C’est ici, également, que vous pourrez rencontrer le dernier « hielero » du Chimborazo encore en vie (personne qui montait jusqu’au glacier du célèbre volcan pour en récupérer la glace, pour ensuite, la revendre dans la vallée).

Trains d’Equateur

Le chemin de fer d’Equateur, construit en 1908, permettait de rejoindre Ibarra à Cuenca par le passé (464kms de rail). Le point culminant était Urbina, proche de Riobamba – Equateur –, situé à 3619m au dessus du niveau de la mer.
Aujourd’hui, seuls deux tronçons fonctionnent encore :

1/ Nariz del diablo en Equateur

Trajet d’environ 4h avec un départ à 7h du matin de Riobamba et une arrivée à 11h à Alausí, Nariz del Diablo est le plus spectaculaire train d’Equateur. Des paysages magnifiques et la possibilité de voyager sur le toit du train (cela n’est plus toujours possible en fonction des aménagements et des travaux effectués), font de ce train une étape obligatoire.

Départ : tous les mercredis, vendredis et dimanches.

>2/ Train d’Ibarra en Equateur

Train moins connu que la Nariz del Diablo, il n’en est pas moins authentique, au contraire… Le trajet reste, cependant, moins spectaculaire même si les paysages restent très beaux.
Les départs ne sont pas toujours garantis puisqu’il faut un minimum de 12 personnes, bien qu’en théorie, il fonctionne tous les jours. Possibilité de l’intégrer pour des séjours de groupe uniquement !

Thermes d’Equateur

1/ Baños en Equateur

Baños est une petite ville du centre de l’Equateur avec une atmosphère davantage tropicale que toutes les autres villes des Andes. Ses thermes, formés par les eaux sulfureuses du volcan Tungurahua, font la réputation de cette station. De nombreuses activités sont possibles lors de votre circuit équatorien  : canyoning, rafting, VTT, etc.
En descendant vers l’Amazonie en direction de Puyo, vous jouirez du célèbre chemin des cascades et du « Pailon del Diablo ».

Pour s’y rendre : 45mn de Riobamba (direction est)

2/ Papallacta en Equateur

Célèbre pour ses thermes, Papallacta vous propose une halte avant de vous rendre en Amazonie, via Quito.

Pour s’y rendre : 2h de Quito (direction est)

Ligne équatorial : Mitad del Mundo d'Equateur

Site localisé à 20 kms au nord de Quito, capitale de l’Equateur, la « Mitad del Mundo » marque l’emplacement exact de la latitude 0 et donc de la ligne équatoriale.

Deux sites peuvent se visiter, mais le plus intéressant, selon ITK voyage reste le musée Inti Nan où vous pourrez tester et observer quelques expériences scientifiques spécifiques à la situation géographique du lieu et des forces qui s’exercent.

Activités dans les Andes d'Equateur

La région des Andes est un formidable terrain de jeu pour différentes activités sportives ou culturelles effectuées lors de votre voyage / séjour en Equateur.

Trekking en Equateur

Paradis du trekking, les Andes laissent beaucoup de possibilités au voyageur. Des treks accessibles à tous, aux ascensions de volcans plus difficiles, les Andes d’Equateur sont idéales pour les amoureux de la nature.
Plusieurs régions proposent un grand nombre de treks. ITK voyage vous conseille d’être accompagné d’un guide spécialisé lors de votre circuit trekking, les chemins n’étant que très rarement balisés.

Les meilleurs sites de trekking selon votre agence ITK voyage :

1/ Parc National Cotopaxi 2/ Région d’Otavalo/Ibarra
3/ Parc Chimborazo
4/ Lagune Quilotoa
5/ Chemin de l’Inca (nécessite un équipement camping)

Ascensions glacières en Equateur

L’Equateur est un pays hautement volcanique. Les glaciers apparaissent ici à partir de 5000m/5200m selon la localisation. Les ascensions sont d’un niveau de difficulté qui diffère. Certains glaciers sont accessibles, d’autres sont plus techniques ce qui nécessite une expérience d’ascension glacière préalable.

Malgré tout, des circuits montagne avec ascensions glacières sont envisageables pour débutants, grâce à une école de montagne encadrée par un guide spécialisé.
Tous nos circuits montagne seront proposés avec une acclimatation progressive, indispensable à la réussite du séjour.

1/ Accessible : Cotopaxi (5890m) / Cayambe (5790m) / Antisana (5705m)
2/ Difficile : Chimborazo (6310m) / Illinizas Sur (5260m) / Altar (5320m) / Sangay (5323m)

Visites culturellesen Equateur

De nombreuses visites culturelles sont envisageables dans les Andes (cf : les Andes – la culture).

Autres activités - voyage Equateur

D’autres activités sportives peuvent être envisagées lors de votre séjour et voyage en Equateur :

1/ VTT : Baños / Parc National Cotopaxi
2/ Rafting : Mindo / Baños
3/ Equitation : Parc National Cotopaxi
4/ Escalade : Parc National Cotopaxi

Coup de Cœur ITK voyage

Tenter l’ascension du Cotopaxi, techniquement assez facile, jusqu’au sommet (5890m). Challenge incroyable, cette ascension nécessite une condition physique correcte – une personne ayant l’habitude de marcher ou courir – mais aucune connaissance technique n’est obligatoire.

Après quelques jours d’acclimatation sur les pentes des volcans ayant des sommets entre 4000 et 5000m au dessus du niveau de la mer, vous partirez en direction du refuge du Cotopaxi. Une demi-journée sera consacrée à l’apprentissage simple des techniques d’ascension sur glacier. En cordée, vous serez équipé de crampons et piolets.

De retour au refuge, vous dormirez tôt. En effet, le départ est prévu entre minuit et 1h du matin pour bénéficier des meilleures conditions. L’ascension dure entre 5 et 7h. Vous observerezles volcans alentours au dessus des nuages. Le soleil se lève lorsque vous vous rapprocherez du sommet et vous réchauffera lorsque vous dominerez totalement les Andes. Une fois au sommet, une descente d’environ 2h sera effectuée. C’est une expérience extraordinaire pour un souvenir inoubliable !