Les sports traditionnels en Equateur – Pelota Nacional & Ecua Vóley

La Pelota Nacional, ce sport si typiquement équatorien!
La Pelota Nacional, ce sport si typiquement équatorien!

L’Equateur est sans conteste un pays qui adore le sport, et où la pratique d’activités intérieures et extérieures est largement facilitée par un climat chaleureux, des paysages variés et infrastructures se prêtant à toutes les passions. Si le pays reste largement acquis à la cause du Football, et dans une moindre mesure du Basketball, l’on observe l’émergence de nombreux clubs permettant de profiter de sports encore inexistants il y’a quelques années, dont le football américain, l’escrime, et certains arts martiaux peu répandus.

Au milieu de cette multitude d’activités qui se diffusent et se popularisent des Andes jusqu’à la côte et même jusqu’en orient, l’Equateur abrite et sait préserver des sports bien nationaux, aux règles qui font souvent sourire nos voyageurs, et qui suscitent toujours autant d’émotion parmi les locaux.

La Pelota Nacional ou Chaza

Ce sport, presque exclusivement pratiqué en Equateur et dans certaines régions au Sud de la Colombie, n’est pas sans rappeler la pelote basque. Certains lui prêtent en effet un lien de parenté avec la Pelota Nacional, dont les règles, le style et la franche camaraderie omniprésente semblent directement inspirés.

La Pelota Nacional, ce sport si typiquement équatorien
La Pelota Nacional, ce sport si typiquement équatorien!

Son origine est estimée au XVème siècle, dans le Nord des Andes, et les règles du jeu n’ont jamais changé.  Cousin éloigné du tennis, il se joue avec des raquettes de bois, appelées « Tablas » ou « Guantes » de près d’un mètre de long, pesant autour de 2,5kg, recouvertes de reliefs coniques en caoutchouc. Il peut se jouer avec trois types de balle plus ou moins lourdes: de « guante », de « chaza » ou de « viento ». Cette dernière est la plus légère, et favorise des parties rapides et endiablées. Les balles pèsent en général entre 70 et 90 grammes. A noter que le jeu peut également se jouer à la main (il se jouait d’ailleurs de cette manière à l’origine).

Deux équipes de sept joueurs (dont deux remplaçants) s’affrontent dans une partie en général en 3 sets,  chaque set se jouant 3 jeux. Les points se comptabilisent comme au tennis (15, 30, 40). Le terrain réglementaire mesure 110 mètres de long pour 10 de large (surface en béton), et la position de chacun des 5 joueurs actifs est indiquée par des quadrillages tracés sur le sol. Il n’y a pas de filet, mais une ligne tracée également au milieu du terrain.

Le but du jeu est de faire rebondir la balle 2 fois dans le terrain adverse sans que celle-ci ne puisse être récupérée par l’autre équipe. Les joueurs changent de position en tournant, comme au volley, après chaque service.

Aujourd’hui principalement pratiqué par des personnes âgées, de belles initiatives comme l’Ecole de Pelota Nacional, visent à promouvoir la pratique de ce sport auprès des plus jeunes générations. De nombreux tournois sont organisés principalement dans les provinces de Carchi, Pichincha, Imbabura, Tungurahua et Bolívar, et la frontière avec la Colombie abrite également une forte communauté de joueurs. Une curiosité à apprécier durant votre voyage en équateur.

L’Ecua Vóley

Ce sport crée beaucoup de curiosité parmi nos voyageurs. Directement inspiré du Volley, il s’agit ici d’une version modifiée, moins technique, mais davantage basée sur le positionnement et la mobilité des joueurs. Il s’agit de l’un des sports les plus populaires à Quito. Tous les parcs possèdent des terrains dédiés à sa pratique, où il faut souvent payer/parier au moins $5 contre une autre équipe présente sur les lieux pour avoir le droit d’utiliser le terrain, sous la supervision d’un arbitre. Il est en effet difficile de pouvoir jouer sans parier, et les mises s’envolent selon les terrains. Sport de prédilection des chauffeurs de taxi, certains parient régulièrement des sommes allant jusqu’à $1000 ou $2000 contre leurs collègues pour tenter de remporter le jackpot.

Très populaire à Quito, l'EcuaVoley attire toujours de nombreux spectateurs
Très populaire à Quito, l’EcuaVoley attire toujours de nombreux spectateurs

Le jeu se joue en 3 contre 3, sur un terrain de 18 mètres de long pour 9 mètres de large. Le filet est placé très haut, en général à 2,85 mètres de hauteur, et est plus court que pour un fil de volley normal. L’autre particularité est qu’il se joue avec un ballon de foot, très lourd et dur pour les mains, ce qui surprend fortement les nouveaux joueurs habitués à un ballon de volley normal.  Il est cependant possible de « pousser » le ballon, en le gardant dans la main moins d’une seconde. Pas de coups de pied ou de tête autorisés.

Les smashs sont rares du fait de la hauteur du filet, et le jeu privilégie vraiment le placement des joueurs.

Le sport est pratiqué dans tout l’Equateur, mais reste le loisir de prédilection des Quiteños. Si vous passez dans la capitale durant votre voyage en Equateur, notamment au Parc de la Carolina, vous observerez forcément l’une de ces parties endiablées! Les tournois sont nombreux et les enjeux parfois très forts pour les joueurs, avec un public qui répond toujours présent dès qu’un match devient intéressant!

Liens utiles:

Fédération équatorienne d’Ecua Vóley : http://www.voley3.com/

More from Antoine Grouazel

Le Tamarillo / Tomate de Arbol

La Tamarillo - Solanum betaceum - qui donne naissance à un fruit...
Lire plus ...