Trek Quilotoa – Chugchilan – Isinlivi

Lagune Quilotoa, départ du trek.

L’Équateur offre un terrain de jeu immense et infini pour les trekkeurs. La diversité des treks proposés en Équateur est largement dû aux différents climats, aux paysages variés et à sa biodiversité. Vous pourrez passer d’un trek dans les hauts plateaux du Chimborazo (voir l’article) à un trek dans la forêt tropicale de Mindo.

ITK voyage est parti tester pour vous un des treks les plus accessibles, mais aussi un des plus beaux d’Équateur. Un trek qui n’est pas difficile techniquement , en dénivelé négatif principalement et avec des paysages incroyables pour vous motiver.

Vous serez noyés dans le canyon de Toachi, aride et magnifique, spectaculaire et isolé, un des plus beaux d’Équateur.

 

Jour 1

  • Distance: 12,90 km
  • D+/D-: 383 m / 990 m
  • Altitude max/min: 3 045 m / 3 905 m
  • Temps de marche: Entre 2h30 (très sportif) et 6h (profitant du paysage en prenant des photos)

Vous débuterez ce trek à la fameuse et magnifique lagune Quilotoa qui est un cratère de volcan (il fait la sieste ne vous inquiétez pas) culminant à 3 900 m. Vous surplomberez ce lac aux mille nuances au milieu d’un paysage aride et désertique, rien de mieux comme entrée en matière.

Vous emprunterez une partie du chemin faisant le tour de la lagune jusqu’au mirador de Quilotoa. Ce sera dès ce point que vous entamerez la descente du volcan vers une communauté. Le trek peut donc enfin commencer avec ces 750m de dénivelé négatif, une partie de plaisir sans difficulté majeure. Le début du parcours vous offrira une vue spectaculaire sur toute la vallée, et aussi sur les volcans Illinizas si le temps est avec vous.

Arrive ensuite le moment fort de ce trek, la première traversée du canyon. Vous descendrez un chemin escarpé pour arriver jusqu’au ruisseau dans le fond du canyon. Un pont de fortune vous attendra pour traverser avant d’effectuer la remonter vers le village de Chugchilan (point le plus bas du premier jour – 3 045m d’altitude). Vous serez face à une montée assez raide et sableuse, ce qui constitue la seule difficulté technique de ce trek (s’aider des mains ne sera pas un luxe). Votre guide natif de la région sera là pour vous aider à gravir ce passage périlleux.

L’arrivée jusqu’à Chugchilan sera presque une partie de plaisir avec une montée sur une piste de 3,5 km avec 250 m de dénivelé positif.

Le soir vous dormirez dans une auberge de charme avec tout le confort nécessaire au trekkeur avec en bonus la vue sur la vallée en guise de récompense (et une bière aussi).

 

Jour 2

 

  • Distance: 11,85 km
  • D+/D-: 508 m / 727 m
  • Altitude max/min: 3 248 m / 2 735 m
  • Temps de marche: Entre 2h30 et 5h suivant le niveau et la quantité de photo que vous prendrez.

Le second jour commencera par une descente vers la rivière passant dans canyon de Toachi. Contrairement au premier jour la traversée du canyon est beaucoup plus longue. Vous aurez l’occasion d’effectuer une partie du trek au coeur du canyon le long de la rivière.

La remontée, assez raide mais pas technique, se fait le long des pentes du canyon en direction du village rural et perdu d’Isinlivi.

Les moments forts de ce trek seront bien évidemment les vues sur le canyon et les volcans alentours, le tout dans ce climat sec qui est typique de cette région d’Équateur. Cependant il y aura un autre passage impressionnant durant ce deuxième jour, le passage de la rivière. Vous traverserez ce « rio » sur un pont permettant de rejoindre l’autre rive. Il vous offrira un moment authentique et merveilleux pour la vue.

 

Ce trek de 25 km environ avec 890 m de D+ est accessible à toutes les personnes ayant une bonne condition physique et souhaitant profiter de ces paysages uniques et peu fréquentés d’Equateur. Une zone peu explorée (à part la lagune Quilotoa qui est une destination touristique majeure) qui vous permettra d’être au contact de la nature et des populations. Une expérience de trekking pour les amateurs de randonnées et de nature.

More from Gildas Grouazel

Le Montecristi Panama

Le chapeau Montecristi est l'un des symboles de l'Équateur, il est plus...
Lire plus ...