Les colibiris de Mindo en Équateur

Mindo: colbris en Équateur
Les colibris d'Equateur

Découvrez les colibris d’Équateur dans la région de Mindo

Animal mystérieux observable uniquement sur le continent américain dont Mindo en Equateur, au métabolisme unique, le colibri est un oiseau de petite taille, très rapide dont on recense près de 330 espèces dans le monde. Équipé d’un long bec fin qui sert à extraire le nectar des fleurs, élément indispensable pour acquérir le sucre nécessaire aux nombreux battements d’ailes -jusqu’à 70 battements par seconde! -, le colibri peut atteindre 1200 pulsations cardiaques par minute. Il détient le record de la fréquence cardiaque la plus élevée chez les vertébrés.

À cause de cette dépense d’énergie, le colibri est esclave de son métabolisme; il ne se repose jamais… Il serait incapable de survivre plus de 60 minutes sans s’alimenter. En outre, il consomme quotidiennement une quantité de nectar supérieure à son poids corporel. En tant qu’être humain, imaginez ingurgiter 70-80kg d’aliments tous les jours… C’est gigantesque!

C’est notamment pour son alimentation que nous le trouvons massivement dans les zones tropicales, là où les fleurs pullulent toute l’année.

Seul oiseau à pouvoir rester suspendu à un point fixe, à voler en marche arrière ou de côté, il possède une précision inégalée. En effet, il peut s’alimenter du nectar des fleurs les plus fragiles car il ne prend jamais appui sur les pétales de celles-ci.

Parmi les 330 espèces de colibris, 133 sont observables à Mindo (réserve Mindo Nambillo aussi connue comme le Chocó Andino) qui est une région reconnue par les ornithologues du monde entier. D’ailleurs, National Geographic a classé Mindo, Équateur, parmi les régions les plus attractives de notre planète pour l’observation des oiseaux.

A Mindo en Équateur, l’activité que les anglophones appellent le “birdwatching” est idéale de février à septembre grâce à des conditions climatiques plus clémentes, même si les colibris peuvent être observés toute l’année sans difficulté. Nous vous présentons quelques spécimens ci-dessous :

Colibri Ermite Yaruqui

Mindo: Colibri Ermite Yaruqui
Nom anglais: White Whiskered Hermit / Crédit photo: Nomdeploom
Reconnaissable par son long bec courbé, le colibri Ermite Yaruqui est peu coloré. Il est observable à Mindo, Équateur.

Colibri de Delphine

Mindo: Colibri de Delphine
Nom anglais: Brown Violetear / Crédit photo: Andy Morffew
Ce colibri observable dans la région de Mindo possède des tâches pourpres derrière les yeux. Étrangement, cette couleur ressort lorsque le colibri est en colère ou lorsqu’il souhaite afficher sa beauté.

Colibri Héliange de Clarisse

Colibri Héliange de Clarisse
Nom anglais: Amethyst Throated Sunangel / Crédit photo: Dominic Sherony
Vivant dans des zones isolées de Mindo et Zamora (sud d’Equateur), le colibri Héliange de Clarisse peut être difficile à observer. Il est coloré avec le cou de couleur violette.

Colibri Coquette à queue fine

Mindo: Colibri Coquette à queue fine
Nom anglais: Green Thorntail / Crédit photo: Kathy & sam
Comme son nom le stipule, le colibri Coquette à queue fine se distingue par sa petite queue peu habituelle. Il est vert avec une bande blanche sur le dos. Vous pourrez l’observez à Mindo et dans la région sauvage de Sumaco, Équateur.

Colibri Sylphe à queue d’azur

Mindo: Colibri Sylphe à queue d’azur
Nom anglais: Long-tailed Sylph / Crédit photo: Andy Morffew
Présent à Mindo et à Cosanga, identifiable par sa longue queue bleu fluorescent, le colibri Sylphe à queue d’azur est difficile à photographier car il est rapide et timide.

Colibri Métallure de Stanley

Mindo: Colibri Métallure de Stanley
Nom anglais: Blue-mantled thornbill / Crédit photo: Don Faulkner
Tous les colibris n’ont pas un long bec comme en témoigne le colibri Métallure de Stanley qui possède un bec court et fin idéal pour les fleurs qui poussent à des altitudes élevées. En plus de son bec, vous le reconnaîtrez pas son dos pourpre à Mindo ou près de Papallacta (Equateur).

Colibri Érione pattue

Mindo: Colibri Érione pattue
Nom anglais: Glowing Puffleg / Crédit photo: Keith Bowers
Avec les pieds recouverts d’un plumage blanc dense et touffu, le colibri Érione pattue est largement reconnaissable à Mindo ou à Cosanga (Équateur).

Colibri de Jardine

Mindo: Colibri de Jardine
Nom anglais: Velvet-Purple Coronet / Crédit photo: Francesco Veronesi
Identifiable par ses compartements particluiers, vous trouverez le colibri de Jardine à Mindo, Cosanga et dans la région de Sumaco (Equateur). Il adore se battre et atterrit toujours les ailes levées, position qu’il garde une brève seconde.

Colibri Brillant fer-de-lance

Mindo: Colibri Brillant fer-de-lance
Nom anglais: Green-crowned brilliant / Crédit photo: Francesco Veronesi
Doté d’un long bec épais et de plumes brillantes à la base de leur gorge, le colibri Brillant fer-de-lance peut s’observer à Mindo comme à Cosanga (Equateur).

Colibri de Mitchell

Mindo: Colibri de Mitchell
Nom anglais: Purple-throated Woodstar / Crédit photo: Francesco Veronesi
Parmi les petits colibris d’Equateur, le colibri de Mitchell a la taille d’un bourdon géant. Les mâles possèdent une gorge pourpre vif qui brille même au cœur de forêt humide.

Colibri Saphir Oenone

Mindo: Colibri Saphir Oenone
Nom anglais: Golden Tailed Sapphire / Crédit photo: Fernando Flores
D’un plumage vert vif, bleu marine et brun cuivré, le colibri Saphir Oenone peut s’observer à Mindo comme sur les pentes orientales des Andes d’Equateur.

Colibri Dryade couronné

Mindo: Colibri Dryade couronné
Nom anglais: Green Crowned Woodnymph / Crédit photo: Lip Kee
Petit colibri de forme ronde, le Dryade couronné est très coloré avec des plumes irisées d’un vert et bleu brillants. Il peut s’observer à Mindo et près du bassin amazonien d’Équateur.

More from Antoine Grouazel

Ironman de Manta

En famille, je pars vendredi de Quito en direction de Manta où...
Lire plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *