L’Équateur est un pays traversé par la cordillère des Andes, plus longue chaîne de montagnes du monde. Ce pays à la chance d’avoir plusieurs sommets de plus de 5 000m d’altitude, tous d’origines volcaniques. Aujourd’hui la majorité de ces volcans sont éteints même si certains sont encore en activité. En effet, le Sangay, le Tungurahua et même le Cotopaxi sont aujourd’hui encore actifs et donc surveillés de très près par les vulcanologues.

Le Cotopaxi, qui est le plus haut volcan actif au monde, vous offrira un spectacle unique au monde avec son cône parfait au coeur du plus spectaculaire parc protégé des Andes d’Équateur. Le Chimborazo (6 300m), plus haut sommet du monde par rapport au centre de la terre, le Cayambe (5 790m) situé sur la ligne équatoriale ou encore le Pichincha (4 800m) surplombant la capitale, Quito, tout ces paysages vous feront rêver. 

Tout ces facteurs font que l’Équateur est un pays majeur dans le monde de l’andinisme. ITK Voyage-Équateur vous propose une immersion dans le pays andin pour effectuer des ascensions sublimes et uniques.

Les ascensions glacières

Informations sur l'ascension du Chimborazo

Le colosse de l’Équateur, culminant à 6 300m, vous offrira un défi incroyable lors de votre séjour en pays andin. 

Le Chimborazo est le point le plus éloigné du centre de la terre (la terre n’étant pas parfaitement ronde) et donc le point le plus proche du soleil.

Situation: Entre Ambato et Riobamba à l’ouest de la Panaméricaine. Il faut 5h de route depuis Quito pour atteindre le refuge. Le Chimborazo est situé dans la réserve du même nom. 

Altitude: 6 297m pour le sommet – 4 800m pour le refuge Carrel. 

Dénivelé positif: 1497m/D+

Difficulté: Grade II/PD – 7-11 heures d’ascension suivant le niveau. Les pourcentages (40°-45º) et la durée rendent l’ascension difficile physiquement.

Informations sur l'ascension du Cayambe

La Cayambe est situé juste sur la ligne équatoriale, ce qui en fait le second sommet le plus proche du soleil après le Chimborazo. Le Cayambe est l’ascension glacière la plus facile parmi tout les volcans dont l’ascension est possible.

Situation: Situé au nord est de Quito, à 3 heures de route.

Altitude: 5 790m pour le sommet – 4 600m pour le refuge Carrel. 

Dénivelé positif: 1200m/D+

Difficulté: Grade II/PD – 6-9 heures d’ascension suivant le niveau. Les pourcentages raisonnable (30°-35°) rendent l’ascension accessible à beaucoup de personnes en bonne conditions physique.

Informations sur l'ascension de l'Antisana

Un monstre colossale, imposant comme le Chimborazo mais avec une altitude moindre (5 753m). Il se trouve au coeur de la réserve Antisana à l’est de Quito.  

Situation: Situé au sud est de Quito à 1h30 de route environ. 

Altitude: 5 753m pour le sommet – il n’y a pas de refuge et le campement s’effectue à 4 750m

Dénivelé positif: 1003m/D+

Difficulté:  De grade II+/AD- à grade IV+/TD- / 5-9 heures d’ascension suivant le niveau. Les pourcentages (40°-45º) et la durée rendent l’ascension difficile physiquement et techniquement. Les glaciers du Volcan Antisana sont régulièrement en mouvement, ce qui fait qu’il ne peut pas y avoir de route classique et traditionnelle. L’ascension la plus difficile d’Équateur.

Informations sur l'ascension du Cotopaxi

Le Cotopaxi est le plus haut volcan actif du monde. Il est rentré en éruption en 2015, il semble s’est calmé puisque l’accès au glacier et au sommet est de nouveau possible depuis début octobre 2017.

Situation: Situé au sud de Quito, à 2h30 heures de route environ.

Altitude: 5 890m pour le sommet – 4 800m pour le refuge Carrel. 

Dénivelé positif: 1090m/D+

Difficulté: Grade II/PD – 5-8 heures d’ascension suivant le niveau. Les pourcentages étant de presque 50º l’ascension est difficile physiquement mais très peu technique.

Informations sur l'ascension de l'Illiniza Sur

Les volcans jumeaux Illinizas, au sud de Quito, sont deux ascensions techniques. Le volcan Illiniza Sur est le plus haut des deux et aussi le plus difficile techniquement.

Situation: Situé au sud de Quito à 1h30 de route environ. Les volcans Illinizas sont en face du Cotopaxi, de l’autre côté de la Panaméricaine. 

Altitude: 5 250m pour le sommet – refuge à 4 650m

Dénivelé positif: 600m/D+

Difficulté: Grade IV-/AD+ / 4-6 heures d’ascension suivant le niveau. Les pourcentages (70º) rendent l’ascension difficile physiquement et techniquement.

Informations sur l'ascension de l'Altar

L’Altar est un volcan composé de 9 sommets tous apparus lors de la dernière grosse explosion en 1490.

Situation: Situé au sud de Quito, à 4h heures de route environ.

Altitude: 5 319m pour le sommet le plus élevé. 

Dénivelé positif: 350m/D+ à 800m/D+

Difficulté: De grade IV+/D à grade VI/ED – Généralement, les alpinistes désirant effectuer l’Altar, tente l’ascension des 9 sommets en 4-5 jours. Les pourcentages allant jusqu’à 90º rendent les ascensions de l’Altar parmi les plus difficiles d’Équateur. 

Les ascensions d’acclimatation

Informations sur l'ascension du Pichincha

Le volcan Pichincha se décompose en 2 sommets distincts, le Guagua (4 784m) et le Rucu (4 698m)

Situation: Ces deux sommets surplombent Quito, la capitale. Le téléphérique vous amènera jusqu’à 4 050m, sur le Rucu Pichinha

Altitude: 4 784m pour le sommet du Guagua et 4 698m pour le Rucu

Dénivelé positif: 650m/D+ pour le Rucu depuis le téléphérique.

Difficulté: Ascension moyennement difficile avec une partie technique à la fin du Rucu Pichincha.

Vous pourrez faire « l’intégrale » en faisant le sommet du Guagua Pichincha, la traversée vers le Rucu afin de terminer au téléphérique … une marche superbe.

Informations sur l'ascension de l'Illiniza Nord

Le volcan Illiniza nord est le frère jumeau de l’Illiniza sud. Le sommet nord est moins haut et moins enneigé que le sud. Son sommet vous offrira une vue merveilleuse sur les volcans voisins tels que le Cotopaxi, le Rumiñahui ou encore le Corazón.

Situation: Au sud de Quito, à 1h45 de route.

Altitude: 5 125m pour le sommet, 4 650m pour le refuge

Dénivelé positif: 475m/D+ 

Difficulté: Grade II. Ascension difficile à cause de ses pentes à 70°, mais relativement rapide en temps d’ascension. En effet, environ 3 heures seront nécessaires pour atteindre le sommet. Cette montée est donc parfaite en dernière ascension d’acclimatation, avant de s’attaquer aux monstres de presque 6 000m.

Informations sur l'ascension de l'Imbabura

Le volcan Imbabura surplombe la lagune de San Pablo proche d’Otavalo. 

Situation: Au nord de Quito, à 2h de route.

Altitude: 4 609m pour le sommet

Dénivelé positif: 1350m/D+ 

Difficulté: Ascension moyennement difficile avec une partie technique à la fin de l’ascension. Une bonne condition physique est nécessaire à cause de la durée de cette ascension.

Informations sur l'ascension du Corazón

Le volcan Corazón est l’un des meilleurs volcan pour une acclimatation parfaite. Il est situé proche de Quito, au début de l’allée des volcans. 

Situation: Au sud de Quito, à 1h30 de route.

Altitude: 4 790m pour le sommet, et un début d’ascension à 3 630m environ. Vous monterez en voiture à cette altitude. 

Dénivelé positif: 1160m/D+ 

Difficulté: Ascension moyennement difficile malgré une fin un peu vertigineuse mais ne nécessitant pas d’équipement particulier. L’ascension peut être longue, une bonne condition physique vous sera demandée pour atteindre le sommet sans difficulté.

Informations sur l'ascension du Tungurahua

Le volcan Tungurahua était en éruption jusqu’en 2015, mais ne présente aucun signe d’activité depuis cette date. L’ascension est donc aujourd’hui possible et de nombreux sportifs effectuent cette ascension.

Situation: Proche de la ville de Baños, à 3h30 de route au sud de Quito 

Altitude: 5 023m pour le sommet, et un début d’ascension à 3 800m depuis le refuge.

Dénivelé positif: 1200m/D+ 

Difficulté: Ascension difficile avec des pentes de 35° environ. Le sommet pourra être atteint en 4-6 heures environ suivant le niveau. Un cratère impressionnant vous attendra au sommet.

Informations sur l'ascension du Sincholagua

Le Sincholagua est un Volcan éteint au sud est de Quito. Le premier à avoir conquit le sommet est Edward Whymper. 

Situation: Situé au sud est de Quito, à 1h30 de route environ.

Altitude: 4 873m – début d’ascension à 3 600m 

Dénivelé positif: 1 273 D+

Difficulté: Ascension difficile. La fin est de grade (5,4)/III. Les pentes de 70° oblige une fin d’ascension en escalade. Cette ascension est à réserver au alpiniste ayant un bon niveau d’alpinisme.

Informations sur l'ascension du Rumiñahui

Le Rumiñahui est situé dans le parc Cotopaxi au sud de Quito. Ce volcan est formé de 3 sommets différents, le sud, nord et le central qui est le plus facile des trois et qui demande le moins de matériel. Le nord et le sud nécessitent cordes et casques pour atteindre le sommet.

Situation: Situé au sud de Quito, à 2h heures de route environ. Le Rumiñahui est situé dans le parc Cotopaxi. 

Altitude: Sud – 4 696m / central – 4 634m / nord – 4 722m 

Dénivelé positif: La lagune à 3 830m est le point de départ des ascensions. 750 D+ pour le sommet central, 900 D+ pour le sud et le nord

Difficulté: Ascension moyennement difficile pour le central. Les sommets nord et sud seront plus difficiles techniquement. Idéale en début de séjour pour s’acclimater tranquillement lors d’un séjour haute montagne.

Informations sur l'ascension du Fuya Fuya

Le Fuya Fuya est des sommets les plus faciles à atteindre en Équateur. Ça sera une marche d’acclimatation parfaite pour débuter votre séjour. 

Situation: Situé au nord de Quito, à 2h heures de route environ. Le Fuya Fuya est proche d’Otavalo. 

Altitude: 4 263m pour le sommet le plus élevé. 

Dénivelé positif: 600m/D+ depuis la lagune de Mojanda

Difficulté: Ascension moyennement difficile. Idéale en début de séjour pour s’acclimater tranquillement

Informations sur l'ascension du Pasochoa

Le volcan endormi Pasochoa se situe entre le Rumiñahui et l’Ilalo. ce volcan est accessible rapidement depuis Quito.

Situation: Situé au sud est de Quito, à 1h heure de route environ.

Altitude: 4 200m 

Dénivelé positif: 1 400m D+

Difficulté: Ascension moyennement difficile. Une durée de 5 à 7 heures sera nécessaire pour atteindre le sommet. Il n’y a pas de difficulté technique.