Situation : à 2 heures au sud de Quito
Altitude : de 3400m à 5897m
Climat : de 0C à 15C. Jusqu’à -20C au sommet du Cotopaxi
Superficie : 33.393 hectares
Date de création : 1975
Accessibilité : facile, en voiture ou en bus. Un guide avec la licence du Parc National Cotopaxi est obligatoire pour rentrer dans le parc

Description du Parc Cotopaxi

Le Parc National Cotopaxi est l’aire protégée d’Equateur qui compte le plus de visiteurs par an. En plus de son accessibilité – la route d’abord et le chemin carrossable ensuite sont en effet très bien entretenus -, le Parc Cotopaxi offre des paysages magnifiques. Les hauts plateaux situés à environ 3600m d’altitude sont faits de végétation rase et de blocs de pierre volcanique parfois impressionnants qui pullulent la plaine. A travers ses paysages galopent quelques chevaux sauvages et du bétail.
Situé au cœur du Parc National, le volcan Cotopaxi domine les hauts plateaux avec son somment qui culmine à 5890m d’altitude. Par temps découvert, le volcan Cotopaxi est grandiose et les couleurs s’entremêlent. En plus du ciel bleu garni de nuages, du glacier blanc, vous observerez sur les pentes du volcan les couleurs rouge, vert et marron.
Le volcan Cotopaxi est considéré par les montagnards comme étant l’un des volcans les plus beaux au monde et à la forme parfaite.

Activités dans le Parc Cotopaxi

Trek et randonnées

– trekking dans le Parc Cotopaxi (6/7h de marche)
– trek du Boliche (8h de marche)
– marche autour de la lagune Limpiopungo située à 3600m d’altitude (1h de marche)
– montée au refuge José Ribas situé à 4800m d’altitude (1h d’ascension) Possibilité de grimper jusqu’au glacier, à environ 5000m d’altitude (1h d’ascension supplémentaire) 

: Accessible à tous

: Marcheur régulier

: Sportif régulier

Ascensions dans le Parc Cotopaxi

Volcan Cotopaxi (5897m): encadré par un guide spécialisé en haute montagne, l’ascension glacière du Cotopaxi est accessible à toute personne avec une bonne condition physique. Avant de tenter l’ascension, il faudra absolument se préparer avec une bonne acclimatation progressive en Equateur.
La marche sur glacier, bien que physique, n’est pas technique. Une école de glace d’une demi-journée sera suffisante pour les novices. 

Equipement nécessaire : vêtements d’alpiniste, chaussures cramponnables, crampons, harnais, piolet et casque.
Guide : guide indispensable

Volcan Rumiñahui (4721m) : situé face au volcan Cotopaxi et surplombant la lagune Limiopungo, et reconnaissable à ses trois sommets ciselés, le volcan Rumiñahui n’est techniquement pas difficile. Attention, nous déconseillons de tenter l’ascension le lendemain d’une arrivée. Au préalable, quelques jours à Quito et une ou deux randonnées sont conseillés. 

Equipement nécessaire : vêtements chauds et respirants et chaussures de randonnée.
Guide : guide fortement conseillé

Volcan Sincholagua (4919m) : situé au nord du volcan Cotopaxi, vous reconnaitrez le volcan Sincholagua par son sommet ciselé et pointu, souvent glacé.
Bien que le début de l’ascension ne soit pas techniquement difficile, la dernière partie assez verticale devra se faire en escalade.

Equipement nécessaire : vêtements chauds et respirants et chaussures de randonnée. Matériel d’escalade.
Guide : guide indispensable si vous ne connaissez pas le volcan et si vous n’avez pas une bonne expérience en escalade libre.

 : Ascension facile

 : Ascension modérée

 : Ascension difficile

Autres activités

– Randonnée à cheval
– VTT