L’Équateur possède une histoire Inca importante, et quelques sites sont encore préservés afin d’en découvrir leur histoire et mode de vie. En effet, Ingapirca, les pyramides de Cochasqui et de Rumicucho sont les témoins de l’époque Inca en Équateur.

1/ Ingapirca en Equateur:

Plus grand site archéologique Inca d’Equateur, Ingapirca fut un lieu où s’exerçait l’influence des Cañaris, des amérindiens qui vivaient autrefois sur ces terres – ils n’ont laissé que peu de traces-, et celle des Incas qui s’y installèrent plus tard. Le site est très bien préservé comme en témoigne son temple du soleil encore presque intact. Charles Marie de La Condamine décrit, par ailleurs, ce site incroyable dès 1739.

Pour s’y rendre : 1h15 de Cuenca (direction nord)

2/ Pyramides de Cochasqui en Equateur:

Ce site pré-Inca d’Equateur contient 15 pyramides tronquées construites entre 950 et 1550 après J-C. Bien que seules les bases des pyramides soient encore visibles, Cochasqui – Equateur – n’en demeure pas moins intéressant. En effet, selon la majorité des archéologues, Cochasqui fut le centre des cérémonies ayant lieu dans toute la partie nord de l’Equateur avant la conquête Inca.

Pour s’y rendre : 1h de Quito (direction nord)

3/ Rumicucho – Equateur:

Ce site pré-colombien construit vers 500 avant J-C était utilisé pour les cérémonies des équinoxes, la « forteresse » étant située tout près de la ligne équatoriale. Depuis le site, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur la ville de Quito.

Pour s’y rendre : 1h de Quito (direction nord)